spacer Dimanche 21 juillet 2019 @ 06:47 CEST spacer [ FAQ ] [ Staff ] [ Contacts ] [ Stats ] [ Chat ] [ Nous aider ] [ Mode restreint ] [ Flux RSS  Facbook ] spacer
spacer



Recherche avancée

Anime Store
Anime Store
actuasite
 Interview exclusive !
 



Pour la toute première édition du festival Aquamanga, qui s'est déroulé sur Mars, nous avons pu interviewer un tout jeune réalisateur dans l'animation Japonaise : Sushi Sakana !!
Et notre rédacteur intergalactique Kthulu, présent sur les lieux, a pu lui poser quelques questions sur son nouveau film : Gloup : Ma nouvelle vie de baleine à bosse qui va sauver l'océan du requin-démon.
Mais sans plus attendre, voyez par vous-même !!


Kthulu :
Bonjour, monsieur Sushi Sakana. C'est un grand honneur de rencontrer le réalisateur du film "Gloup : Ma nouvelle vie de baleine à bosse qui va sauver l'océan du requin-démon", qui a le vent en poupe en ce moment... Et euh... Pourquoi êtes-vous habillez en homme grenouille ?

Sushi Sakana :
D'abord j'aimerais vous dire que je suis très heureux d'être interviewé par un grand ancien « Iä, Iä, Cthulhu fhtagn » et j'espère que vos lecteurs trouveront un intérêt certain pour ce film et qu'ils ne se diront pas c'est assez. Mon habit d'homme grenouille ? Je dois avouer que mon cosplay issu du manga Museum est un peu raté. Mais l'essentiel, c'est de porter la combinaison. Vous savez avec cette histoire de montée des eaux et de réchauffement climatique, on est jamais trop prudent.

Kthulu :
Comment vous est venu votre passion pour le monde aquatique ?


Sushi Sakana :
Comme vous le savez, avant de me lancer dans l'animation, je tenais un cabinet de dentiste. J'avais un magnifique aquarium qui faisait ma fierté. J'avais une pièce très rare, c'était un poisson-clown avec une nageoire atrophiée.
Un jour, il a disparu de l'aquarium et a retrouvé le chemin de l'océan. Depuis, je l'imagine vivant de grandes aventures à travers les océans rencontrant plein d'espèces.
Au final, c'est ma nièce qui m'a convaincu de raconter ces histoires. C'est pour cela que je me suis lancé dans l'animation. Ce film, c'est l'oeuvre de ma vie.

Kthulu :
Sur quel critère avez-vous sélectionné les doubleurs et comment leur avez-vous présenté le rôle ?

Sushi Sakana :
L'important, c'est avant tout qu'il s'imprègne du rôle. Du coup, je suis allé à la piscine municipale pour faire mes auditions. Pour le rôle de Gloups, il fallait une personne capable de nager avec grâce et de parler sous l'eau. C'est ainsi que mon dévolu c'est porté sur Florent Manaudou. Avec sa capacité pulmonaire, il pouvait réciter son texte en nageant pendant des prises de 8 minutes.
C'était extraordinaire. Je n'avais jamais rêvé trouver un acteur collant aussi bien au rôle.

Kthulu :
Cela n'a pas posé des problèmes techniques pour la prise de son sous l'eau ?

Sushi Sakana :
On a eu un petit incident au démarrage. Je n'avais pas pensé à prendre des micros étanches. Du coup, un des doubleurs a fini à l’hôpital électrifié. Mais, ce n'était pas trop grave, il avait un rôle secondaire et on l'a remplacé rapidement.
Après, on a utilisé du matériel étanche et un sonar F.I.S.H 3x3. Tout c'est déroulé pour le mieux au final.

Kthulu :
L'histoire de déroule aux Caraïbes, une raison particulière à ce choix ?

Sushi Sakana :
Tout d'abord, c'est un lieu rempli de légendes et d'épaves mystérieuses, idéal pour une petite histoire. Mais, j'ai également un lien très personnel avec l'endroit. Mon grand-père alors jeune journaliste a participé avec son ami Archibald à l'expédition de recherche de la Licorne, ce fameux trois mâts fin comme un oiseau qui s'est échoué avec le Capitaine Rakham au XVIIème siècle. Au final, ils n'ont pas trouvé de trésor et sont rentré avec la figure de proue. Du moins, c'est ce que mon grand-père croyait. Ce bachibouzouk d'Archibald s'est acheté un château en Belgique peu de temps après probablement avec le trésor qu'il a chapardé à mon grand-père. Je ne vois pas comment cet olibrius d'alcoolique aurait pu s'en payer un autrement.


Kthulu :

Vous avez choisi une baleine à bosses comme personnage principale, c'est votre poisson préféré ?

Sushi Sakana :
Pas du tout! Je suis un inconditionnel du colin, ce petit poisson carré avec une jolie couleur dorée. Pour tout l'Or du Captaine! C'est la folie des enfants!

Kthulu :
Pratiquez-vous la plongée ?

Sushi Sakana :
J'aimerais bien, mais j'ai une peur bleue de l'eau. Quand j'étais petit, un requin mangeur d'hommes a décimé la ville côtière où j'habitais. Je l'ai vu déchiqueter un petit bateau de pêche. Depuis, je ne peux plus mettre un pied dans l'eau et je prend mon bain exclusivement dans du lait. C'est un ami égyptien qui m'a donné l'astuce. Vous devriez essayer.

Kthulu :
Oui, à l'occasion. Revenons-en à nos poissons, vous avez réussi à faire revenir sur la scène l'incroyable groupe de musique Aqua pour réaliser la bande originale. Comment cela c'est passé en terme d'échange vu qu'ils ne parlent pas japonais ?

Sushi Sakana :
Vous savez quand on aime les poissons, le langage n'est pas important, on arrive à se comprendre. Ce n'est pas la mer à boire. Il suffit de bouger sa bouche et de faire des bloup blouuup blouuup. Et, ça marche.

Kthulu :
Quels sont vos projets pour la suite ?


Sushi Sakana :
Après les baleines, je pensais passer à un autre animal marin, le dauphin. J'imaginais une histoire entre un garçon et un dauphin apprivoisé qui sauveraient ensemble les nageurs et arrêteraient les voleurs. Mais, je ne sais pas si le projet se fera. Les dauphins, ça me fait flipper. Les enfants aussi d'ailleurs.


Kthulu :
Nous arrivons au terme de cette interview, vous avez un petit mot pour nos lecteurs ?

Sushi Sakana :
Tout d'abord, un grand merci à eux. Comme moi, je vous invites à ne jamais renoncer à vos rêves. Toute ma vie, j'ai poursuivi cette baleine, je ne m’arrêterais que lorsque je serais mort. Je récupérerais ma jambe et j'achèverais cet animal.

Kthulu :
Euh, d'accord, ok, très bien, je vous remercie. Au plaisir, où peut-on vous retrouver ?

Sushi Sakana :
20000 lieues sous les mers.


Merci à :
Animeka pour son stand de concombres marins en bikini et en brassière ;
Karore pour ses magnifiques brushing bouclés pour marsouin en guêpière;
Kthulu pour sa participation à la chorale des anémones et coraux verts ;
Matchoss pour sa prestation en natation synchronisée avec des limaces de mer ;
MIRAhidote pour sa transmutation d'un pingouin myope en sardine altière.

Venez en discuter sur
le forum
!


Amis passionnés, membres de notre communauté, visiteurs assidus, sachez qu'Animeka a besoin de vous ! Si l'aventure vous tente, si la passion et le partage sont vos créneaux et que vous avez la plume facile alors rejoignez-nous en envoyant vos candidatures à
recrut@animeka.com


Venez nous suivre sur notre page
Facebook !
. Partagez-la avec vos amis !


Animeka est aussi sur
Twitter !!
Suivez toutes les actus sur notre page.
lundi 1 avril 2019 @ 02:37:01 par MIRAhidote  
<< Animeka Awards 2018 : Résulats !Les animes fleurissent en avril ! >>

Version 1.6 - Copyright © Association Animeka 2002-2017 - Termes d'utilisation.