spacer Dimanche 22 octobre 2017 @ 13:36 CEST spacer [ FAQ ] [ Staff ] [ Contacts ] [ Stats ] [ Chat ] [ Nous aider ] [ Mode restreint ] [ Flux RSS  Facbook ] spacer
spacer



Recherche avancée

Anime Store
Anime Store
Jin Roh


"Une dizaine d'années après la grande défaite, le pays sort lentement du chaos créé par l'armée d'occupation. Pour rompre l'isolement du pays, une politique autoritaire connue sous le nom de "développement accéléré" est lancée. L'activité économique reprend, la croissance est visible dans tous les secteurs. Mais elle engendre néanmoins de nombreux problèmes sociaux. Le chômage se met à augmenter de façon spectaculaire. Dans les grandes villes, la forte urbanisation crée des foyers de pauvreté qui engendrent à leur tour une hausse de la criminalité. Mais surtout la montée en puissance de divers groupuscules armés antigouvernementaux que la police locale, débordée face à de telles actions, ne parvient pas à endiguer, suscitant des troubles sociaux d'une gravité sans précédent. Afin d'éviter de faire appel aux forces d'auto-défense et de mettre un frein aux ambitions de la police, qui aspire à devenir une grande force nationale, le gouvernement choisit une troisième voie. Il crée une force agissant sous la tutelle directe de la commission de sécurité, déployée uniquement à Tokyo et dotée de pouvoirs particuliers et d'armements spéciaux. La police de sécurité métropolitaine appelée couramment la POSEM. Mobile, bénéficiant d'un armement hautement puissant et sophistiqué, cette troisième force s'impose rapidement comme la seule gardienne de l'ordre public, la seule force qui soit parvenue à réprimer les groupes d'opposants. Immédiatement ces mouvements antigouvernementaux sont interdits. Ils commencent par se dissoudre, puis, petit à petit la situation n'ayant pas évoluée, renaissent pour former finalement un groupe de rebelles répondant au nom de : La Secte. C'est alors que la situation change radicalement. Les affrontements se multiplient entre La Secte et les Panzer, unité de choc au sein de la POSEM. La ville devient le théâtre permanent d'une répression sanglante que l'opinion publique ne tolère plus. Au sein d'une société qui aspire davantage au bien-être et à la prospérité, les Panzer, et leur ennemi tenace La Secte, se retrouvent de plus en plus isolés, coupés d'un quelconque soutien populaire. Sous leur épaisse armure munie d'un armement redoutable, les Panzer sont constamment sur le pied de guerre. Mais la raison d'être de ses hommes d'élite, leur fonction historique touche à sa fin. Leur action n'a plus aucun sens. Ils s'apprêtent à remplir une nouvelle et ultime mission."


Descriptif de l'histoire

C'est ainsi que le film débute par un long monologue qui nous plonge directement dans une atmosphère proche de notre réalité, quoique pas si loin, si l'on regarde les événements dans nos banlieues. Dès le départ, on sait tout de suite que ce ne sera pas un film Disney pour ceux qui en doutaient encore. On sent déjà que la politique dirige tout, sans l'appui et le soutien de l'opinion publique : elle est obligée d'agir dans l'ombre. Le réalisateur a choisi de prendre comme histoire de fond, le petit chaperon rouge (retranscrit par Charles Perrault en France et par les Frères Grimm en Allemagne). Les différents protagonistes sont représentés ici comme suit : le loup ce sont les Panzers. Le chaperon rouge est symbolisée par deux personnes : la jeune fille porteuse de la bombe et la jeune femme qui cherche à amadouer Fuse. Je m'arrête là car point de divulgation de l'intrigue via le conte du petit chaperon rouge.




Armement

Pour un côté plus terre à terre, voyons l'arsenal de ces loups déguisés en homme. Je ne vais pas détailler les armes visibles dans le film mais juste décrire celle que je connais le mieux, la plus caractéristique des Panzer.

Petite description de l'arme d'assaut que portent les Panzer, pour bien cerner la force de frappe de cette brigade d'élite. Leur arme est une version de la mitrailleuse MG 42 (MG pour Maschinengewehr, et 42 parce qu'elle fut conçue en 1942). Elle tire des balles de calibre 7,92 mm, à une porté de 1000m. Son poids est d'environ 11,5 kg pour une longueur totale de 1225 mm, ce qui laisse entendre que quand ils la portent à bout de bras, ils ont une bonne musculature ainsi qu'une endurance aux lourdes charges. Dans le film, on voit les Panzer armer leurs MG 42 par bandes de cartouche et non par blocs, pourquoi ? Pour la simple et bonne raison que la Cadence de tir atteint les 1800 coups/min ce qui fait que au bout d'un laps de temps assez rapide le canon fond à cause de l'échauffement, voilà pour le côté armement.


DVD comment es-tu ?

CTV réédite le film avec la possibilité d'avoir le son en 5.1 ou DTS. Ainsi, ceux qui sont équipés d'un home cinéma pourront entendre les Panzer arriver derrière eux. Dans le premier, il n'y a que le film, tous les suppléments étant concentrés dans le deuxième DVD et là, pour le coup, on est gâté.


Nous avons "l'univers de Jin roh" qui nous est présenté par :

le scénariste Oshii Mamoru


et le réalisateur Okiura Hiroyuki



Ainsi que de Hajime Mizoguchi qui nous chronique la bande sonore qu'il a créée. Le second chapitre "Jin roh entre chien et loup" nous est présenté par divers protagonistes extérieurs au film. Pour n'en citer que deux, il y a le réalisateur de Renaissance et un journaliste du magazine Animeland. Les différents personnages qui interviennent vous décortiquent le film, les passages ou interprétations qui vous auraient échappées, sans oublier quelques anecdotes sur la réalisation. Après, on a le droit au "comparatif storyboard/film" qui est très instructif mais je ne vous en dis pas plus, ne gâchons pas tout. Il y a les "croquis du film" qui vous permettront de connaître les prémisses du Panzer.
Et, pour finir, en bonus, des fonds d'écran sont disponibles ou wallpapers comme disent les anglais.


En résumé, Jin Roh est un film qui ravira les fans d'animation et convertira ceux qui ne sont pas forcément amateur de dessins animés pour adultes grâce à son intrigue digne d'un film en prise de vue réelle. L'équipe d'Animeka vous le conseille chaudement car on a beaucoup aimé.

Le 02-12-2007 à 22:02:43 par : Guguganmo

Version 1.6 - Copyright © Association Animeka 2002-2017 - Termes d'utilisation.